top of page
  • Flo Pradier

Les atouts du cheval en médiation équine



Pourquoi le cheval ? Parce qu’il possède un ensemble unique de qualités qui font de lui un partenaire parfait lors d’une séance de thérapie. Le cheval fait preuve d’un grand nombre d'atouts qui contribuent chacun, d’une façon ou d’une autre, à la thérapie. Le cheval n’est pas le thérapeute...il est le moyen par lequel passe l'accompagnement ou le soin.


ATOUTS SYMBOLIQUES

Le cheval, compagnon de l'homme depuis des millénaires, a une place importante dans notre culture. Il impressionne par sa taille, sa force, sa puissance, son énergie. Il plait pour sa beauté, sa douceur, son élégance et sa rapidité de réaction. Il est synonyme de liberté et d’équilibre entre la partie instinctive et apprivoisée de notre personnalité. Il a de tout temps participé à alimenter notre imaginaire avec les contes, les légendes et les mythes.


ATOUTS RELATIONNELS

Les capacités du cheval à détecter les signes infimes de son environnement, dont les humains font partie, lui apportent des informations préalables avant de passer à l'action. Ces signes associés à des conséquences agréables ou désagréables vont modeler son comportement.

Les chevaux vont être sensibles à des demandes plus ou moins subtiles de la personne, ce qui permet une communication non verbale efficace. Pour réaliser un exercice donné, la personne au sol va mobiliser son corps entier ou seulement une partie, utiliser des instruments (rênes, stick) ou la voix. La clarté de ses signaux et la cohérence entre eux sont importantes pour que le cheval comprenne, obligeant quelquefois la personne à innover dans ses comportements habituels, ou à y mettre plus d'attention, de conviction, voire plus ou moins d'énergie.

Le cheval peut exprimer des réactions qui peuvent être vives et impressionnantes, ce qui incite au respect des règles, des codes...et inconsciemment à la fonction paternelle.


ATOUTS PORTEUR, MOTEUR et POSTURAL

Le portage par le cheval renvoie inconsciemment au portage maternel. Cette action peut réparer ou consolider des errances de portage. Etre porté, emmené par un cheval au pas, sentir sa chaleur, le bercement, permettent de retrouver des sensations qui peuvent renvoyer à des réflexes archaïques. Ressentir la verticalité, le mouvement grâce à la marche du cheval procure des émotions parfois indescriptibles. Que la personne soit à côté ou dessus, le mouvement l'invite et l'engage naturellement à suivre ce mouvement et à s'adapter. Le cheval permet une stimulation sensori-motrice ayant des effets positifs dans les troubles cognitifs ou sensoriels. Le cheval est grand par sa taille ; s'en occuper entraine déjà une activité physique : tourner autour, bouger activement ses bras et ses mains pour le pansage, aller chercher le matériel...S’occuper d’un cheval demande une coordination des mouvements et permet de développer une motricité fine.


ATOUTS SOCIALISANTS

Le cheval invite les humains à la rencontre à l'autre et à soi. Créer une relation avec le cheval aide dans certaines circonstances à la généralisation de l'aptitude aux relations avec d'autres humains. Si la différence entre personne porteuse ou non de handicap est visible et impacte parfois les relations humaines, elle n'est pas un élément de rejet ou d'exclusion par le cheval. L'animal accepte la différence et ne la juge pas ; il permet à chacun de vivre des instants positifs, indépendamment de ses faiblesses, sa dépendance…. Une personne en situation difficile pourra aussi se confier au cheval spontanément et pourra tirer réconfort du contact tactile avec lui.

Le pansage est un moment privilégié : c'est prendre soin de l'autre. Se préoccuper du bien être d'un autre "être" permet non seulement de se sentir "utile" pour quelqu'un et renvoie aussi inconsciemment à son propre corps. La conscience de l’autre amène à la conscience de soi.


ATOUTS EMOTIONNELS

Le cheval dispose d'une fine perception de notre état émotionnel interne. Ainsi, miroir de nos émotions et de nos comportements, il nous aide à comprendre nos modes de fonctionnement. Etre au contact des chevaux génère inévitablement des émotions : l'envie, l'impatience, le stress, la joie, la peur, la déception....Identifiées et reconnues, ces émotions ressenties peuvent alors être progressivement contrôlées. La personne est ainsi en capacité de devenir auteur de ses propres ressentis transformables en force, source de motivation et de valorisation.

Les activités auprès des chevaux sont surtout source de plaisir : de les voir, de les toucher, de les côtoyer régulièrement, de les sentir bouger quand on est dessus, de réussir un exercice. Ce plaisir augmente la motivation des personnes à assister aux séances de médiation équine.


ATOUTS AUTRES

Atouts pour l'accompagnant : la médiation avec le cheval peut donner à voir à l'accompagnant des capacités insoupçonnées au bénéficiaire. La relation qui s'établit avec le cheval peut provoquer des envies, des interactions, l'extériorisation d'émotions, la mise en mouvement, qui parfois n'étaient pas possibles dans un contexte institutionnel.


Atouts liés au cheval et à son environnement : le contact avec la nature, la sensorialité (les odeurs, la vue), le changement de lieu, les stimulations cognitives diverses (mémoire du matériel, du nom des chevaux, des parties du corps du cheval, des séances précédentes...).




Florence Pradier

Je vous accompagne en séance de Médiation Equine, près de Montpellier (34).



Sources : ifce ( institut français du cheval et de l'équitation). LA MEDIATION EQUINE Qu'en pensent les scientifiques ? (2018).


272 vues

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page